animer

animer [ anime ] v. tr. <conjug. : 1>
XIVe; lat. animare
1Douer de vie, insuffler la vie à (qqn ou qqch.). « une volonté meut l'univers et anime la nature » (Rousseau) animisme . L'artiste anime le marbre, ses personnages.
Douer d'activité, de mouvement. Les jeunes ont animé le quartier.
Fig. Animer la conversation, la soirée. égayer.
2Communiquer son ardeur, son enthousiasme à (qqn). aiguillonner, électriser, enflammer, stimuler. « il animait les six chanteurs de la voix et du geste » (Hugo).
Spécialt (Vieilli) Exciter (contre qqn). « Animant le peuple contre la noblesse » (Bossuet).
Donner l'impulsion à (une entreprise), être à l'origine de l'activité de. diriger, impulser (cf. Faire marcher). Animer une entreprise, un spectacle. En menant, il a animé la course.
3Donner de l'éclat, de la vivacité à (qqch.). aviver, enflammer. Un doigt de vin « anima les regards » (France).
(Sujet chose) Constituer le principe de l'activité de. inspirer, mener. Des têtes « qu'animait un vif désir de plaire » (Gautier) . Animé des meilleures intentions.
4Pronom. Naître à la vie, au mouvement. Dans son rêve, la statue s'animait. s'ébranler, se mouvoir. La rue s'anime le soir. (Sujet personne) Devenir gai, loquace, plein d'entrain. s'échauffer. « Sans être naturellement gai, il s'animait de la gaieté des autres » (Marmontel).
Prendre de la vivacité, de l'éclat. Le débat s'anime.
⊗ CONTR. Arrêter, paralyser, retenir.

animer verbe transitif (latin animare, de anima, souffle vital) Donner à quelque chose la vie ou l'apparence de la vie : Les flammes animaient les visages des statues. Douer quelque chose de mouvement : Le moteur animait la roue d'un mouvement très rapide. Inspirer quelqu'un, le pousser à agir : C'est la passion qui l'anime. Rendre un propos, un récit plus vif, plus vivant : Animer la conversation. Donner du mouvement, de l'activité à un lieu, à une entreprise : Coureur qui anime la course. Être l'animateur d'un groupe, d'une émission, faire de l'animation. ● animer (expressions) verbe transitif (latin animare, de anima, souffle vital) Animer le regard, lui donner de l'éclat, le faire briller : L'alcool anime son regard.animer (synonymes) verbe transitif (latin animare, de anima, souffle vital) Inspirer quelqu'un, le pousser à agir
Synonymes :
- éveiller
Contraires :
- décourager
- déprimer

animer
v.
rI./r v. tr.
d1./d Communiquer la vie, rendre vivant. L'âme anime le corps.
|| Donner l'apparence de la vie à (une oeuvre d'art). Animer une toile d'un coup de pinceau.
|| Donner de l'animation à. Les oiseaux animent la forêt.
Fig. Il anima le débat.
d2./d (Personnes) Encourager, exciter. César animait ses soldats par son exemple. Syn. stimuler.
|| être l'élément moteur de (une organisation, une entreprise). Animer un parti.
d3./d (Choses) Aviver, enflammer. Le vin de palme animait les regards.
|| L'amour (la passion) l'anime, l'inspire, le guide.
d4./d v. Pron. Se mettre à vivre, à bouger. La maison et ses habitants s'animaient à 7 heures.
|| Fig. Il s'animait fort en discutant.
rII./r v. intr. (Afr. subsah.)
d1./d Créer de l'animation dans une fête.
d2./d Participer à une séance d'animation politique.

⇒ANIMER, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— [Le suj. et l'obj. désignent des animés] Qqn anime un être vivant.
1. [Sans compl. circ. prép.]
a) [En parlant de Dieu ou d'un principe métaphysique] Donner vie, insuffler la vie. Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime (Ac. 1835-1932) :
1. Un esprit unique anime le monde; il est présent partout, si même il n'est pas tout, s'il existe autre chose que lui. Les âmes humaines en sont des émanations.
CONDORCET, Esquisse d'un tableau hist. des progrès de l'esprit hum., 1794, p. 72.
[En parlant de l'homme] Faire reprendre vie (quasi-synon. de ranimer) :
2. Elle voyait bien qu'une flamme manquait au fond de ses yeux gris, qu'il avait une beauté pâle, semblable à celle des statues tombées dans les orties du parterre. Alors, elle se leva, elle vint le reprendre à la taille, lui soufflant sur la nuque pour l'animer. Mais, ce matin-là, Serge n'eut pas même la sensation de cette haleine qui soulevait sa barbe soyeuse.
ZOLA, La Faute de l'abbé Mouret, 1875, p. 1336.
b) Exciter, aviver (le désir d'un homme) :
3. — N'étais-je pas bien ce soir? dit-elle [Madame Rabourdin] à son mari comme si elle avait eu besoin de l'animer.
BALZAC, Les Employés, 1837, p. 222.
c) Inciter au mouvement :
4. Vous partez colonel, commandant une brigade. Sur la ligne même du feu, commence votre expérience des combats. Vous allez en personne disposer, animer, diriger votre monde.
P. VALÉRY, Variété 4, 1938, p. 72.
En particulier, MAN. Animer un cheval. ,,L'aiguillonner, l'exciter quand il ralentit ses mouvements.`` (Nouv. Lar. ill.) :
5. ... j'aperçois Daphné poursuivre ... et, au même instant, un cavalier, animant son cheval noir, rapide comme la tempête ...
A. DUMAS Père, La Dame de Monsoreau, 1846, p. 126.
d) THÉÂTRE, CIN. Conseiller un artiste dans son travail pour lui faire donner le meilleur de lui-même :
6. Du moins cet inconvénient serait-il très atténué si M. de Feraudy s'en remettait à un metteur en scène plus moderne que lui du soin de l'(de Max) éclairer, de l'animer.
DELLUC, Cinéma et Cie, 1919, p. 57 (Giraud 1956).
2. [Avec un compl. circ. prép.]
a) Vx. [Le compl. circ. désigne une direction, gén. au fig.]
Animer qqn à (+ subst.). Pousser, entraîner quelqu'un à quelque chose :
7. Voulant toutefois rassurer le dévoûment de son ancien ami, elle ajouta : « pour que vous au moins, sire Échanson, n'ayez point de soupçon sur moi, voyez mes épaules meurtries. » Elle lui montra alors les marques récentes des coups qu'elle avait reçus : « voilà » dit-elle, « l'amour dont ce saint Prêtre est animé envers moi; ou plutôt, voilà comment il m'anime à l'amour de Dieu. »
MONTALEMBERT, Hist. de ste Élisabeth de Hongrie, 1836, p. 240.
Animer qqn contre qqn. L'irriter, l'opposer à ..., le faire aller contre ... :
8. ... M. le comte de Mirabeau, le lundi 5 octobre dans l'après-dîné, avait traversé les rangs du régiment de Flandre, ayant un sabre nu à la main, et redingote grise, cherchant à animer les soldats contre leurs officiers ...
Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 532.
b) [Le compl. circ. désigne soit ce que l'on communique à autrui pour l'amener à agir, soit ce par quoi on amène qqn à agir] Donner vie ou mouvement à quelqu'un à l'aide de ... Animer qqn de la voix, du geste :
9. Pendant que les filles évoluent, reins cambrés, bras ondulants, dans le frémissement des castagnettes et le battement des hauts talons, la clientèle masculine marque le rythme en faisant claquer les paumes et anime les danseuses de brefs encouragements : — Olé!... Anda! ...
T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, p. 113.
Au fig. :
10. Connois donc, homme abusé, quel caractère tu devois porter dans l'univers. C'est toi, qui, comme dépositaire de la vie, transmettois la sanction aux êtres. Ils n'étoient rien pour toi, si tu ne commençois par les animer du feu sacré, que tu avois droit d'aller prendre sur l'autel de la vie.
SAINT-MARTIN, L'Homme de désir, 1790, p. 345.
11. ... ce recrutement des Écoles normales était la question mère ... Il n'y en avait qu'une autre d'aussi importante, la préparation de ces maîtres d'écoles de demain, la bonne flamme de raison et de logique dont on les animerait, le cœur brûlant de vérité et de justice dont on leur chaufferait la poitrine.
ZOLA, Vérité, 1902, p. 168.
B.— [Le suj. désigne un animé, l'obj. un inanimé] Qqn anime qqc.
1. [Sans compl. circ. prép.]
a) [En parlant de Dieu] Donner vie à ... :
12. Merci. Comme à chaque homme, Allah dans sa puissance,
Sur mon âme soufflant au jour de ma naissance,
Anima la matière et dit dans sa bonté :
« Enfant, reçois la vie avec la liberté. »
A. DUMAS Père, Charles VII chez ses grands Vassaux, 1831, II, 5, p. 261.
b) [En parlant de l'homme]
Donner du mouvement à quelque chose, lui donner l'apparence de la vie :
13. L'homme était plus grand et tenait par le cou son amie, et, de temps en temps, l'embrassait sur le front. Ils animèrent tout à coup ce paysage immobile qui les enveloppait comme un cadre divin fait pour eux.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Clair de lune, 1882, p. 33.
14. Toutes ces fables, ces héros et héroïnes, ces écrivains qui se prêtaient complaisamment à moi quand j'étais seul avec elles pour un jeu anodin, se dérobèrent devant Bella. À sa vue je sentais toutes les fictions que d'habitude je lâchais sans danger dans cette salle, reprendre leur venin, leur vertu; et Bella d'ailleurs ne faisait rien qui pût animer la soirée. Elle ne dit pas un mot.
GIRAUDOUX, Bella, 1926, p. 73.
c) Inspirer (un mouvement, une revue, un organisme, etc.) par ses conceptions artistiques, intellectuelles, morales, etc. :
15. Et lui, ce jeune Michel [Drouin], qui réunit avec dévotion les pages de son grand-père parues à la « Revue Blanche » et à la « N.R.F. », il me confiait que parmi ses camarades, candidats à l'Agrégation des Lettres, il n'observait aucune trace d'intérêt pour cette époque si proche, pour les hommes qui animaient la première « N.R.F. ». Même le nom de Copeau, m'assurait-il, n'éveille presque plus rien en eux.
MAURIAC, Le Nouveau Bloc-notes, 1961, p. 354.
En partic. Animer un stage, un séminaire, etc. Jouer le rôle, exercer la profession d'animateur dans un stage, etc.
d) Dans le domaine artistique. Donner l'apparence de la vie à la matière; faire passer un souffle de vie dans une œuvre artistique (musique, poésie, etc.) :
16. [Michel-Ange] a écrit sans doute quand il était las de peindre ou d'édifier, mais sa vocation était d'animer le marbre ou l'airain et non de disputer la palme aux Dante et aux Virgile, ni même aux Pétrarque.
DELACROIX, Journal 3, 1863, p. 252.
THÉÂTRE, CIN.
♦ Mettre en scène une pièce de théâtre, un film, etc.; leur donner vie et mouvement :
17. M. René Hervil a montré beaucoup de goût dans la façon dont il a animé ses images.
Nouv. litt., 20 déc. 1924 (GIRAUD 1956).
♦ Créer le mouvement et le rythme propres aux dessins animés et à tous les films à personnages artificiels :
18. Mais le travail de préparation des décors et personnages n'est qu'un jeu d'enfant à côté de celui qui consiste à les animer.
Les Poupées de M. Starévitch, Cinémag., 13 juill. 1923 (Ibid.).
SYNT. Animer un pas (chorégr.) ,,Lui donner un air plus vif, en s'élevant davantage sur la pointe des pieds.`` (Lar. 19e); animer un vésicatoire (méd.) ,,Irriter la plaie pour activer la suppuration.`` (Ibid.); animer un instrument (mus.) ,,Lui faire rendre des sons plus éclatants; quelquefois simplement en tirer des sons.`` (Nouv. Lar. ill.).
2. [Avec un compl. circ. d'agent ou de moyen, prép. de] Donner la vie ou le mouvement :
19. Le comte Hans Ulric et Christiane descendaient aussi l'après-midi, et la charmante fille aussitôt, animait tout de sa légèreté de nymphe, inventait cent sortes d'amusements, et forçait Claribel de s'y mêler.
BOURGES, Le Crépuscule des dieux, 1884, p. 62.
20. L'âme dont il animait ses personnages, n'était plus cette âme insufflée par Flaubert à ses créatures, cette âme révoltée d'avance par l'inexorable certitude qu'aucun bonheur nouveau n'était possible; ...
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 240.
C.— [Le suj. désigne un inanimé, l'obj. un animé] Qqc. anime qqn.
1. [Sans compl. circ. prép. Ce qui anime est gén. de l'ordre des sentiments, de la pensée] Inspirer, pousser à l'action :
21. Frappez, frappez hardiment les remparts de la ville impie; la voix du Seigneur vous anime : c'est la confiance en son nom qui est votre épée.
SAINT-MARTIN, L'Homme de désir, 1790, p. 321.
22. Personne dans cette salle — pas plus moi que les autres — ne sait quels sentiments animaient un sculpteur égyptien lorsqu'il sculptait une statue de l'ancien empire; ...
MALRAUX, Les Conquérants, 1928, p. 170.
2. [Suivi d'un compl. circ. prép.]
Animer contre :
23. Peut-être aussi de vieilles haines de tribus et de villes les animaient contre les Espagnols qu'ils voyaient dans les rangs de César, contre ceux qui composaient sa garde, contre ce Cornélius Balbus, Espagnol-Africain de Cadix, qui avait reçu la cité de Pompée, et qui était devenu le principal conseiller de son rival.
MICHELET, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 276.
Animer de :
24. Mais le champagne, qu'on buvait depuis le potage, animait peu à peu les convives d'une ivresse nerveuse.
ZOLA, Nana, 1880, p. 1181.
D.— [Le suj. et l'obj. désignent des inanimés] Qqc. anime qqc.
1. [Sans compl. circ.]
a) [Ce qui anime est un mécanisme] Mettre en mouvement :
25. La batteuse décortiquait seulement l'épi. Elle se composait d'un batteur et d'un appareil qui l'animait, d'un mécanisme à traction animale, muni de quatre arbres de tirage placés en croix dessus.
PESQUIDOUX, Le Livre de raison, t. 1, 1925, p. 55.
b) [Ce qui anime est un élément naturel, un phénomène, etc.] Donner l'apparence de la vie :
26. — Une eau froide que rien n'anime, ni un souffle de vent, ni un bruit, ni un être vivant, ni seulement un poisson ...
LOTI, Le Mariage de Loti, 1882, p. 80.
c) [Ce qui anime est une émotion, un sentiment, etc.] Agiter :
27. L'air de triomphe de Lucier, ou plus exactement l'assurance et l'impatience qui animaient tour à tour son visage, eussent dû avertir Ricarda qu'elle voulait se venger de lui.
ABELLIO, Heureux les pacifiques, 1946, p. 207.
d) [Ce qui anime est une forme de l'activité des hommes] :
28. Là, d'innombrables agriculteurs couvraient les campagnes, l'industrie animait les villes; d'incroyables richesses s'accumulaient; ...
MICHELET, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 155.
e) [En parlant des idées, de l'expr. artistique] Inspirer, donner à la fois la vie et le mouvement :
29. Il est remarquable que les idées de M. Taine se retrouvent au fond d'un grand nombre d'œuvres de nos artistes contemporains, parfois codifiées et nettement affirmées, d'autres fois voilées et comme fondues. Et il faut bien que ces idées s'accordent avec quelque intime besoin de ce temps, puisque les œuvres qu'elles animent et soutiennent s'imposent à la vogue d'une façon quasi miraculeuse.
P. BOURGET, Essais de psychol. contemp., 1883, p. 180.
30. ... il fallait un talent bien authentique, une originalité bien profonde, une conviction bien ancrée, pour dégeler cette langue si froide, pour animer ce style public que ne pouvait soutenir aucune pensée qui fût imprévue, aucune thèse qui fût brave.
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 197.
31. ... c'est la musique qu'on retrouve dans cette rumeur singulière qui anime les paysages de Cranach, de Dürer, d'Altdorfer, évocateurs des bruits, des frémissements, des murmures, des apparences changeantes, des épisodes dispersés qui les emplissent, ...
É. FAURE, L'Esprit des formes, 1927, p. 100.
2. [Suivi d'un compl. circ. prép. de] :
32. Mais le gros effet est le Christ en croix, ayant à ses pieds la Vierge et Madeleine. Je le plante au sommet d'un rocher, je détache les statues blanches sur un fond gris; et c'est alors que mon jour de coupole les éclaire d'un rayon invisible, d'une clarté vive qui les fait venir en avant, qui les anime d'une vie surnaturelle ... vous verrez ça, vous verrez ça!
ZOLA, Pot-Bouille, 1882, p. 175.
II.— Emploi pronom.
A.— [Le suj. désigne une pers.]
1. [Sans compl. circ. prép.]
a) S'éveiller à la vie (des sens) :
33. — Attention, maintenant! reprit-elle, nous allons y mettre de l'expression ... attaquez avec franchise. Son visage froid prit une langueur, ses yeux se tournèrent vers lui d'un air mourant. Croyant qu'elle s'échauffait, il s'animait aussi, la trouvait charmante.
ZOLA, Pot-Bouille, 1882 p. 184.
b) Prendre parti, se passionner :
34. Il y a du deuil dans ses yeux incertains, dans ses habitudes de corps nonchalantes, dans sa voix qu'il semble laisser tomber, de sa bouche sans dessein. Mais, quand il s'anime, quand quelque chose va à son cœur ou à son esprit, son regard, comme autrefois, brille comme un éclair.
KARR, Sous les tilleuls, 1832, p. 269.
Péj. S'irriter :
35. — Toujours! fit-il en serrant les poings. Toujours, quand nous sortons, il te vient en tête une idée saugrenue! ... Garçon! cria-t-il.
— Tu t'animes. Tu vois bien que c'est toi qui mets la discorde entre nous.
— Je suis très calme, dit-il en se levant. Je demande nos manteaux.
CHARDONNE, L'Épithalame, 1921, p. 192.
2. [Suivi d'un compl. circ. prép. à] Même sens que 1 b.
S'animer à [+ subst. ou inf. indiquant une circonstance favorable] S'échauffer, se passionner à ... :
36. Pauvre Lewald! ... il s'animait à me faire ses confidences ...
NERVAL, Léo Burckart, 1839, p. 114.
37. ... elle me sollicita sur ce sujet avec beaucoup d'adresse et d'ardeur, et je m'aperçus qu'elle commençait à s'animer au jeu dans le moment même où j'allais en être fatigué.
A. FRANCE, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893, p. 175.
Rem. Dans l'ex. suiv. s'ajoute un compl. prép. de précisant la nature de l'animation :
38. ... il [Colbert] s'animait de tendresse et d'enthousiasme à l'idée du bonheur du peuple et de la gloire de la France.
A. THIERRY, Essai sur l'hist. de la formation et des progrès du Tiers-état, 1853, p. 236.
B.— [Le suj. désigne une chose]
1. [Sans compl. circ. prép.]
a) Prendre vie, gagner en vivacité. La conversation s'anime, les rues s'animent.
b) [En parlant d'une œuvre d'art] Devenir comme vivant :
39. Comme elle sent, à plein nez, l'extrait concentré de boulevard, cette aquarelle dont la couleur s'anime et s'injecte de lumière, le soir!
HUYSMANS, L'art mod., 1883, p. 124.
2. [Suivi d'un compl. prép. indiquant une nuance de l'animation (prép. de) ou une circonstance favorable (prép. à)] :
40. Sa figure longue [de Mme Necker] et un peu droite s'animait d'une fraîcheur éclatante, et s'adoucissait de ses yeux bleus pleins de candeur.
SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 4, 1851-1862, p. 241.
41. Déjà elle [Mme Roland] s'animait à cette recherche [des alliances], elle s'attachait à cette espérance d'un peu d'aisance leur tombant du ciel.
MAUPASSANT, Pierre et Jean, 1888, p. 299.
PRONONC. :[anime], j'anime []. Enq. :(il) anime /anim/.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1358 être animé à « être encouragé à, excité à » (Reg. du Ch. de S. J. de Jerus., A.N. MM 28, f° 81 v° ds GDF. Compl. : Voulans icel poursuir de faveur et grace especial par laquelle il soit plus annimez à poursuir l'estude diligemment du conseil et assentiment de noz freres); 2. 1361 animer « donner la vie (au fig.) » (ORESME, Éth., 162 ds DG : le juge est comme droit animé); av. 1585 « donner l'apparence de la vie » (RONSARD, 544 ds LITTRÉ); 3. p. ext. 1600 « donner le mouvement » (O. DE SERRES, 751, ibid.).
Empr. au lat. animare (de anima « principe vital, âme ») au sens 2 « donner la vie (domaine de l'anima) » (CICÉRON, Nat. deor., 1, 110 ds TLL s.v., 86, 27); au sens 1 « [domaine de l'animus] » (fin IIIe s., Vita Cypr., 14, ibid., 87, 40); cf. avec 3 : LACTANCE, Op., 15, 2, ibid., 87, 1.
STAT. — Fréq. abs. littér. :2 558. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 4 943, b) 2 191; XXe s. : a) 3 371, b) 3 458.
BBG. — GIRAUD 1956. — LAF. 1878. — MARCEL 1938. — NOTER-LÉC. 1912. — NYSTEN 1814-20.

animer [anime] v. tr.
ÉTYM. 1358; du lat. animare, de anima « souffle, âme ».
———
I (Le sujet désigne un principe de vie). Conférer la vie à…; insuffler la vie à… || Le souffle créateur par lequel Dieu anima le premier homme. || Suivant la fable, Prométhée anima l'argile dont il avait pétri l'homme, Vulcain anima Pandore en lui insufflant une étincelle de feu divin. Créer.
1 L'auteur de notre être avait d'abord animé notre boue d'un souffle d'immortalité.
Massillon, Petit carême…, Sur la mort.
2 Ô Dieu ! ne reprends pas ceux que ta flamme anime.
Hugo, Odes, II, 9.
Animer la nature, lui conférer les apparences, les caractères de la vie.
3 Il commande au soleil d'animer la nature.
Racine, Athalie, 328.
4 Je crois donc qu'une volonté meut l'univers et anime la nature.
Rousseau, Émile, IV.
L'âme anime le corps, lui communique la vie, le mouvement. Animation, 2.
5 (…) une âme guerrière est maîtresse du corps qu'elle anime.
Bossuet, Oraison funèbre du prince de Condé.
Par ext. Littér. Faire reprendre vie à (qqn). Ranimer (courant).
———
II
1 (Sujet n. de chose). Remplir d'activité, de mouvement (un lieu, un espace). || L'arrivée de l'escadre a animé le port.L'activité, la vie nocturne qui anime le quartier.
6 Jadis une multitude vivante animait cette enceinte (…)
C.-F. Volney, les Ruines, II.
7 Deux beaux pigeons (…) becquetant des grains de maïs sur le mur en parapet de la terrasse, étaient le seul signe de vie qui animât la maison.
Lamartine, Graziella, I, 19.
2 Vx. Exciter, inciter à l'action. || Animer un cheval.
Littér. Inciter (qqn) à l'action, à l'initiative érotique.(Avec un compl. inanimé). || Animer le désir. Aiguillonner, allumer (fam.), provoquer.
3 a Vx ou littér. Conférer les apparences de la vie à (une chose, une matière).
8 Le christianisme ne saurait pas moins animer le marbre que la toile.
Chateaubriand, le Génie du christianisme, III, 1, 5.
b (Sujet n. de personne). Cin. Procéder à l'animation (3.) de (ce qui est représenté, figuré par l'image cinématographique). || Animer une poupée en filmant image par image son mouvement décomposé. || Animer le générique d'un film.
4 (Sujet humain). Entraîner à l'action, en communiquant de l'ardeur, de l'enthousiasme. || Animer qqn de la voix, du geste. Aiguillonner, échauffer, électriser, encourager, enflammer, éperonner, exalter, exciter, éveiller, fouetter, inciter, influencer, influer (sur), inspirer, pousser (à l'action), remplir (d'ardeur), stimuler. || Animer qqn de son esprit. Imprégner (de son esprit), imprimer (son empreinte), infuser, insuffler, communiquer (son esprit). || Animer qqn par son exemple, au spectacle de son courage (vieilli ou littér.).Animer qqn à qqch., à faire qqch. || Animer les troupes au combat.(Le compl. désigne une faculté). || Animer l'enthousiasme, l'esprit, le courage, la passion… de qqn.(Le sujet ne désigne pas un être humain). || Son exemple, sa foi, son courage… nous animait.
9 Un poignard à la main, l'implacable Athalie
Au carnage animait ses barbares soldats (…)
Racine, Athalie, I, 2.
10 Louis, les animant du feu de son courage,
Se plaint de sa grandeur qui l'attache au rivage.
Boileau, Épîtres, in P. Larousse (1866), artAnimer.
11 Si les Français peuvent tout, c'est que leur roi est partout leur capitaine; et, après qu'il a choisi l'endroit principal qu'il doit animer par sa valeur, il agit de tous côtés par l'impression (l'empreinte) de sa vertu (…)
Bossuet, Oraison funèbre de Marie-Thérèse d'Autriche.
12 Souvenez-vous que celui qui commande doit être le modèle de tous les autres; son exemple doit animer toute l'armée.
Fénelon, Télémaque, X.
13 (…) il animait les six chanteurs de la voix et du geste, comme un chef d'orchestre qui éperonne des virtuoses intelligents.
Hugo, Notre-Dame de Paris, VII, 3.
Spécialt. Donner de l'animation à (un groupe, des échanges entre personnes). || Animer la conversation, la rendre plus vive, plus intéressante. || Animer son auditoire. Intéresser, passionner, transporter. || Animer une pièce de théâtre par son jeu vif. Brûler (les planches). || Animer une société, une réunion de son entrain, de sa gaieté, de sa bonne humeur. Égayer.
14 (…) Alphonse Daudet animait la table de sa verve éblouissante et gaie, de ses amusants souvenirs, de ses observations si justement humaines.
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 270.
(Le compl. désigne une chose assimilée à un être actif). || Animer un feu, le rendre plus vif. Attiser, aviver.
15 Vous, mettez du bois et animez le feu, Germain !
G. Sand, la Mare au diable, VIII.
Spécialt (vieilli). || Animer qqn contre… (qqn ou qqch.). Exciter, irriter (→ Monter la tête à qqn).La colère, la fureur qui l'anime contre eux.
16 Animant le peuple contre la noblesse (…)
Bossuet, Hist. des variations, I, 9, in Littré.
17 Tous les gens qu'ils ont tâché d'animer contre lui (…)
Molière, l'Impromptu de Versailles, V.
18 Un trop juste dépit contre moi vous anime.
Molière, Amphitryon, II, 6.
5 (Sujet n. de personne). Donner l'impulsion à (une entreprise), être le principal responsable d'une activité collective. Activer, agir (sur), communiquer (le mouvement), diriger, mouvoir (faire aller, faire marcher), promouvoir, provoquer, vivifier. || Animer une entreprise, un spectacle, une émission de radio, de télévision. || Animer une revue d'avant-garde. || Animer un colloque, un séminaire, un stage.
19 Une mouche survient, et des chevaux s'approche,
Prétend les animer par son bourdonnement,
Pique l'un, pique l'autre, et pense à tout moment
Qu'elle fait aller la machine (…)
La Fontaine, Fables, VII, 9.
6 (Sujet n. de chose). Littér. Constituer le principe de l'activité chez (qqn). Inspirer; conduire, diriger, mener. || Les passions, les sentiments qui l'animent. || Les préjugés qui animent ces gens. Remplir.
20 Il faut venger un père, et perdre une maîtresse :
L'un m'anime le cœur, l'autre retient mon bras.
Corneille, le Cid, I, 6
(Var. : L'un échauffe mon cœur…).
21 Voilà, depuis un an, le seul soin qui m'anime.
Racine, Athalie, II, 2.
22 (…) la vertu seule anime son dessein (…)
Molière, l'Étourdi, I, 4.
23 (…) cet esprit d'intolérance qui les animait (les chrétiens).
Montesquieu, Lettres persanes, 60.
24 (…) des têtes (…) qu'animait un vif désir de plaire.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, X.
25 Les révolutions animent toutes les passions.
Danton, cité par Jaurès, Hist. socialiste…, t. VII, p. 214.
26 Je n'avais pas les patriotiques illusions qui animaient certains partisans du général (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 186.
27 (…) il leur souffle la brûlante espérance qui l'anime.
R. Rolland, Mahatma Gandhi, p. 103.
7 (Sujet n. de chose; compl. concret). Donner de la chaleur, de l'éclat, de la vivacité à… Exciter; allumer, aviver, émoustiller, enfiévrer, enflammer || L'émotion qui anime son teint, ses joues. Colorer, échauffer. || Animer le regard. Briller (faire). || Animer la physionomie. Illuminer.
28 Mon père (…) Ah ! quel courroux animait ses regards !
Moïse à Pharaon parut moins formidable.
Racine, Athalie, II, 2.
29 Une inspiration céleste animait dans cet instant la physionomie de Corinne.
Mme de Staël, Corinne, X, 5.
30 Un doigt de vin de Madère anima les regards, fit sourire les lèvres.
France, le Petit Pierre, XI, p. 69.
8 (Sujet n. de chose). Vieilli. Donner du mouvement à (qqch.). || La force qui anime le bolide. Mouvoir, pousser. || Un petit moteur qui anime l'appareil.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
——————
s'animer v. pron.
1 Naître à la vie, au mouvement; devenir animé. || Dans son rêve, la statue s'animait. Ébranler (s'), mouvoir (se).La rue s'anime les jours de marché.
Vx. Commencer à agir. Agiter (s'), remuer (se).
31 Chacun s'anime et se prépare (…)
La Fontaine, Fables, IV, 4.
2 Prendre de la vivacité, de l'éclat. Échauffer (s'). || La conversation s'animait. || Ses yeux s'animent quand il parle.S'animer à… || Il s'animait progressivement à parler devant un auditoire aussi intéressé. || « Elle commençait à s'animer au jeu » (A. France).
32 (Chez Bossuet) Tout s'anime, tout s'enflamme. Les idées deviennent des êtres vivants (…)
Émile Faguet, Études littéraires, XVIIe s., p. 430.
33 Sans être naturellement gai, il s'animait de la gaieté des autres.
Marmontel, Mémoires d'un père pour servir à l'instruction de ses enfants, VI.
34 Son visage a changé (…) Ses yeux se sont animés.
Molière, l'Amour médecin, III, 6.
35 C'était moins un sourire qu'une transfiguration. Tout à coup ses traits s'animèrent; ce fut un éclairement subit (…)
Gide, la Symphonie pastorale, p. 42.
Vx ou littér. Se mettre en colère. Emporter (s'), irriter (s').
36 Contre ce cher époux Valère en vain s'anime.
Corneille, Horace, V, 3.
Littér. Se passionner, s'exciter.
——————
animé, ée p. p. adj.
1 a Doué de vie et de motilité. Vivant.Le monde animé et le monde minéral. || Les êtres animés.REM. Selon les cas, l'idée de monde animé inclut ou non les végétaux; en général, animé suppose un certain mouvement; cependant, on peut opposer animé à mouvant (→ cit. 38, Descartes).
37 Le Seigneur Dieu forma donc l'homme du limon de la terre; il répandit sur son visage un souffle de vie, et l'homme devint vivant et animé.
Bible (Sacy), Genèse, II, 7.
38 (…) les têtes, un peu après être coupées, se remuent encore et mordent la terre, nonobstant qu'elles ne soient plus animées (…)
Descartes, Discours de la méthode, V.
En grammaire, se dit des noms désignant des êtres animés, des personnes et des animaux capables de mouvement. || Sujet animé humain, animé non humain. || Sujet non animé (nom de chose).
b N. m. || L'animé (opposé à l'inanimé) : l'ensemble des êtres vivants doués de mobilité. Animal.
Ling. || La catégorie sémantique de l'animé : les noms désignant des êtres animés.
2 Vx ou littér. || Animé de…, par… : qui reçoit sa vivacité, son activité de…
39 Animé d'un regard, je puis tout entreprendre.
Racine, Andromaque, I, 4.
3 Qui est plein de vivacité, d'éclat; qui donne une impression de vie. || Une physionomie animée. Expressif, vif. || Teint animé. Coloré. || Un ton animé. || Une conversation animée. || La lutte était animée. Acharné, ardent, chaud, mouvementé, vif.Mus. || Mouvement animé. Animato.
40 (…) sa physionomie ouverte et animée prévenait d'abord en sa faveur.
A. de Musset, la Confession d'un enfant du siècle, V, II.
41 Il était plus animé que de coutume; une certaine excitation forte, joyeuse et résolue éclairait ses yeux, dont le regard était toujours très direct, mais qui s'illuminaient peu d'habitude.
E. Fromentin, Dominique, III.
42 Le repas était gai : animés par le vin et la bonne chère, joyeux enfin d'être à Paris (…) imprégnés de cette chaude atmosphère si agréable (…) les comédiens se livraient aux plus folles espérances.
Th. Gautier, le Capitaine Fracasse, XI.
Blason. Se dit de l'œil du cheval, lorsqu'il est d'un émail différent de celui du corps.
tableau Termes de blason.
4 (Personnes). Inspiré, mené par (un sentiment tenace, une force morale…). || L'esprit dont il est animé. || Animé d'une ardeur débordante. Débordant. || Animé du désir de… Brûler (de). || Animé d'une haine implacable. Brûlant. || La colère dont il est animé. Bouillir, déborder.
43 Animés par cet esprit corrompu et déréglé qui est naturel aux hommes (…)
Fléchier, Sermons, I, 193, in Littré.
44 La génération qui allait faire la Révolution était enthousiaste, animée d'une confiance naïve dans l'avenir (…)
Ch. Seignobos, Hist. sincère de la nation franç., p. 234.
Vieilli. || Animé contre (qqn, qqch.). Irrité.
45 Les Troyens sont animés contre les Grecs (…)
Fénelon, Télémaque, I.
5 (Lieux, espaces). Qui donne l'impression de la vie, est plein de mouvement. Agité, vivant. || Des rues très animées. || C'est une petite ville peu animée. || Quartier animé la nuit.
45.1 Autant Malaga est gaie, riante, animée, autant Carthagène est morne, renfrognée (…)
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 367.
6 (Choses). Doté de mouvement. Mobile, mouvant.
46 Comme un crible animé d'un mouvement de plus en plus rapide, la Révolution, à mesure qu'elle s'accélère, sépare des intérêts d'abord confondus.
Jaurès, Hist. socialiste…, t. III, p. 336.
Dessins animés. Dessin; et aussi animation (3.).
CONTR. Arrêter, brider, décourager, ébranler, énerver, engourdir, paralyser, refréner, refroidir, retenir. — Froid, inanimé, mort.
DÉR. Animateur.
COMP. Inanimé, ranimer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • animer — Animer. v. act. Estre principe de vie dans un corps organisé. Il y a dans les corps vivants un principe, une essence, une forme qui les anime. qui est ce qui anime les corps? Animer, signifie aussi, Mettre une ame dans un corps. Dieu peut animer… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • animer — ANIMER. v. a. Mettre l âme, le principe de la vie dans un corps organisé. Il y a dans les corps vivans un principe qui les anime. Qui est ce qui anime les corps? Dieu peut animer les pierres. La Fable dit que Prométhée anima la statue d argile qu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • animer — Animer, Animare, C est donner ame et vie, Aucunefois c est Encourager. Animer et inciter à son de fleustes les gens à frapper, Pugnam conspirare. Il anime et baille courage à ceux qui oyent, Incendit eos qui audiunt. Animé, Animatus. La terre a… …   Thresor de la langue françoyse

  • ANIMER — v. a. Mettre l âme, le principe de la vie dans un corps organisé. Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime. Qui est ce qui anime les corps ? La Fable dit que Prométhée anima la statue d argile qu il venait de former.   Animer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANIMER — v. tr. Douer de vie un corps organisé. Il y a dans les corps vivants un principe qui les anime. Qui est ce qui anime les corps? La Fable dit que Prométhée anima la statue d’argile qu’il venait de former. La statue de la déesse parut s’animer et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • animer — (a ni mé) v. a. 1°   Donner l âme, la vie. Le principe qui anime les corps vivants. Prométhée anima Pandore.    Par extension. •   Dieu commande au soleil d animer la nature, RAC. Athal. I, 4. 2°   Fig. •   Jadis une multitude vivante animait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • animer — (v. 1) Présent : anime, animes, anime, animons, animez, animent ; Futur : animerai, animeras, animera, animerons, animerez, animeront ; Passé : animai, animas, anima, animâmes, animâtes, animèrent ; Imparfait : animais, animais, animait, animions …   French Morphology and Phonetics

  • animer — vt. (une soirée) : ANIMÂ (Albanais, Villards Thônes) ; mnâ <mener, conduire> (Drumettaz) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Animer le regard — ● Animer le regard lui donner de l éclat, le faire briller : L alcool anime son regard …   Encyclopédie Universelle

  • s'animer — ● s animer verbe pronominal être animé verbe passif Littéraire. Prendre vie ou prendre l apparence de la vie : Dans ce film, les statues s animent. Devenir vif, plein d ardeur, d éclat : Le débat commence à s animer. Être le lieu d une grande… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.